Quels dommages peuvent survenir sur mon pare-brise ?

Pare-brise

Publié le : 10 novembre 20224 mins de lecture

Accessoire frontal d’un véhicule avec des courbes aérodynamiques, le pare-brise est la barrière assurant directement la protection du conducteur et ses passagers. Désormais composé de verre laminé pour renforcer la protection de ces derniers en prévenant l’éclatement après un impact, cet outil assure en même temps une visibilité optimale vers l’avant et sur les côtés. En revanche, cette exposition permanente à l’environnement extérieure peut fragiliser son intégrité, et un pare brise cassé reste le résultat de diverses causes dont les dommages peuvent notamment se manifester différemment.

Les craquelures sur le pare-brise

Le bris de glace est par définition une altération notable apparaissant à la surface d’un pare-brise et peut compromettre la conduite d’un automobiliste en fonction de sa sévérité. En effet, un pare brise cassé rempli différentes conditions validées par un spécialiste afin d’être considérée comme endommagée, et la fissure se présente généralement par un point central se ramifiant par des lignes se dégageant de ce dernier. Son apparition est causée par la collision du pare-brise avec un projectile (cailloux, gravillons, etc.) et demeure être anodine au départ. Toutefois, la gravité de l’impact est exacerbée par diverses facteurs en maintenant alors une évolution imprévisible allant jusqu’à la destruction du pare-brise.

Il faut également noter que les fissures occurrentes sur un pare-brise analysées par un professionnel servent de base pour déterminer si celui-ci en mesure d’être réparé. Une vitre est réparable lorsque:

  • Elle n’est pas présente dans le champ de vision.
  • Plusieurs fissures ne sont pas observées.
  • Les dimensions de l’impact n’excèdent pas la limite réparable de 2,5 cm.

De nombreuses solutions pour réparer un pare-brise sont d’ailleurs disponibles sur cette page.

Les brisures ponctuelles

Une fissure de torsion se trouve principalement entre les couches de verre d’un pare brise cassé, et se manifeste suivant un changement brutal de température. En outre, le choc thermique affectant une vitre provoque la légère dilatation de la couche interne avec un air intérieur chaud, et la contraction de la couche externe dès lors que le milieu extérieur est relativement froid. En conséquence, cette différence de configuration spatiale créée une ou plusieurs déchirures sur le pare-brise, et celles-ci peuvent être provoquées par des facteurs environnementaux en contradiction avec l’activité humaine. Par exemple :

· Une chaleur élevée s’appliquant à l’intérieur du véhicule accompagnée d’une météo hivernale, ou une exposition du pare-brise au soleil tandis que le reste de cette dernière est ombragé résulte sur un stress exacerbant significativement le risque de rayures profondes irréparables.

· Une température excessive provenant d’une source à proximité de la voiture peut aussi fissurer le pare-brise (feu, eau chaude pour le lavage, etc.).

Les dégâts subtils

Une pression permanente sur le pare-brise est susceptible d’engendrer un décalage de forme au sein de sa structure à l’instar d’une fissure de torsion. En occurrence, la déformation n’est pas immédiatement remarquable, et une inspection technique peut être indispensable pour évaluer l’état du pare brise cassé. De même, la charge affectant la vitre est souvent invisible, ce qui représente un danger car la récurrence d’une force similaire (vent, vitesse, poids, etc.) est capable initier la destruction progressive et une fin inattendue de la vitre. Attention, une fissure de pression identifiée sur le pare-brise impose automatiquement un remplacement de l’accessoire.

Plan du site